Publié le 29 Octobre 2016

C'est lorsqu'on voit par quelle porte on entrera dans le hall de réception des futurs gîtes qu'on réalise que ça y est, que les choses se précisent. Avec un pas de porte, il y a vraiment un dehors et un dedans.

Les travaux continuent, les maçons sont revenus, le projet avance...

Dernières nouvelles suite au coup de téléphone avec Sylvain Espinasse.

-la maçonnerie sera terminée d'ici une quinzaine de jours (maçonnerie de la cage d'ascenseur, remontage du mur Nord écroulé dans le jardin du voisin et construction d'un chaînage de maintien pour la solidité, ouverture de la porte des toilettes vers le fond de l'actuel garage, coté nord, décaissement du pisé sur la partie hall d'entrée des gîtes au niveau étable, percement de la dalle pour le passage du tuyau de fumées du poêle à bois qu'on installera en bas dans l'atelier, scellement des poteaux de soutien de la terrasse, et pose de la terrasse après remblai côté Nord, pour gagner en hauteur et se retrouver à peu près de niveau avec le sol du gîte niveau grange).

-la pose des menuiseries extérieures démarre le 14 novembre, et doit être terminée environ deux semaines plus tard. Quand les solivages seront posés côté grange, pour séparer les deux étages, on pourra aussi faire les ouvertures dans la toiture et poser les velux.

- le plâtrier doit venir commencer les travaux de cloisonnement dans la partie maison.

-L'entreprise de maçonnerie s'occupera ensuite du creusement du jardin côté Sud pour enterrer le système d'assainissement de l'eau. On a convenu de faire tout notre possible pour épargner les deux pommiers, qui ont donné de si bonnes pommes cet automne (j'en ai ramassé quelques unes l'autre jour avec Virginie, qui étaient franchement délicieuses : trop envie d'en faire de bonnes tartes !)

-le garage va être nettoyé avant de dégager le sol pour faire passer les gaines de liaison entre l'échangeur et la pompe à chaleur dans le local technique. Au passage, Sylvain Espinasse a prévu de poser un petit solivage afin de laisser ouverte la partie extérieure sous l'auvent côté Nord : on pourra stocker du bois par là, pour les poêles pendant l'hiver.

L'objectif annoncé est d'avoir terminé le gros œuvre et les extérieurs d'ici décembre, afin de pouvoir s'attaquer rapidement aux aménagements intérieurs.

Oups, on a oublié de parler de la question du plombier... il avait annoncé la dernière fois que son planning était très très chargé !

Avec des pierres anciennes de pays, Manu le maçon a fait l'ouverture dans le mur Sud pour la porte d'entrée des gîtes.

Avec des pierres anciennes de pays, Manu le maçon a fait l'ouverture dans le mur Sud pour la porte d'entrée des gîtes.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Octobre 2016

Rendez-vous dans une boutique de décoration d'intérieur à Clermont, pour une formation. Disons plutôt pour une aide à la décoration. Nous partons des plans, de l'esprit général du projet, et nous cherchons quelles couleurs mettre sur quel mur. C'est passionnant, mais un peu étourdissant au final. Bref, globalement, le grand gîte sera plutôt dans les tons de gris et de bleu. le petit plutôt dans les tons tirant sur le rouge. le vert sera par la fenêtre dans le paysage, les cuisines seront claires (meubles dans les tons blancs), il y aura du carrelage gris au sol dans les deux gîtes, et du parquet en chêne teinté gris taupe dans les chambres. Les rampants seront tous blancs, et certains des murs également.

Ce qui m'a fait un peu peur, c'est la quantité de travail à abattre pour faire tout ça vers le mois d'avril-mai-juin prochain (si le reste a été fait dans les temps...)

En illustration, le plan d'un des niveaux avec le codage des couleurs sur les murs...  

ne pas se fier aux couleurs effectivement posées là, ce n'est qu'un code...
ne pas se fier aux couleurs effectivement posées là, ce n'est qu'un code...

ne pas se fier aux couleurs effectivement posées là, ce n'est qu'un code...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Octobre 2016

On peut voir ce genre de paysages-là en garant sa voiture à moins d'un quart d'heure du gîte. Je dis : ça vaut la peine de venir !

 

J'ajoute quelques photos de la vallée de Chaudefour en automne, dans les couleurs jaunes et ocres et vertes... 20 octobre, et déjà quelques flocons de neige au sommet du Puy Ferrand à 1800m.

Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.
Le paysage aux alentours : randonnée sous les dernières neiges d'avril.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Octobre 2016

Dans cet article, vous pourrez voir ce qui a déjà changé dans l'ancienne étable. Premièrement, il n'y a plus de vaches. Ni de moutons. Deuxièmement, j'ai piqué les murs au marteau pilon au mois d'août ; et j'ai nettoyé tout le pisé qui, on pourra le constater sur les photos, était bien poussiéreux avant. Dans les semaines qui viennent, nous allons cloisonner (c'est un peu dommage, mais inévitable) pour faire l'atelier de pratique (où on pourra faire du spot, du chant, du théâtre, de la musique, du yoga), le hall d'entrée des deux gîtes, et le SPA et la salle de massage (qu'on appelle ensemble "la salle détente"). Vous verrez évoluer tout cela d'ici quelques semaines...

l'ancienne étable.
l'ancienne étable.
l'ancienne étable.
l'ancienne étable.
l'ancienne étable.
l'ancienne étable.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Octobre 2016

Au début, le mur était aveugle, hormis la petite ouverture du haut, juste sous la croix en cul de bouteilles de champagne ; puis sont venues les deux nouvelles ouvertures. En voici quelques images.

le pignon s'est ouvert.
le pignon s'est ouvert.
le pignon s'est ouvert.

le pignon s'est ouvert.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Octobre 2016

Visite de chantier numéro 1 :

je rencontre les artisans, nous faisons le tour de tous les postes du chantier qui démarre. Chauffage, plâtre, électricité, cloisons, menuiseries, etc...

Dans la maison, Jean-Marc pose le plancher (lambris décoratifs, couche d'isolant phonique et thermique, plancher agglo). Il perce aussi les trous pour passer les câbles qui alimenteront les lumières des lustres dans la partie inférieure, salon et salle à manger.

 

 

 

 

 

A l'extérieur, le maçon a terminé la première phase d'ouvertures : pignon Est, fenêtre du SPA vers le Puy de Sancy sur la façade Sud, fenêtre de la chambre du grand gîte sur le pignon Est. Il faut maintenant percer la porte d'entrée du gîte, la séparation de l'atelier avec les toilettes atelier, remonter le mur extérieur Nord, etc. Du travail en perspective.

 

 

 

 

 

 

Au passage on admire le travail d'orfèvre de M. Sylva : les pierres de parements des nouvelles ouvertures sont faites à partir de pierres anciennes de récupération, et le tour de la fenêtre du SPA est taillée à la main, au burin, à l'ancienne, pour tomber bien droit : pierre volcanique gris sombre et texture superbe.

 

Le menuisier prend les cotes pour la fenêtre à créer dans la façade au niveau du SPA, ainsi que celles de la future porte d'entrée.

 

 

L'électricien fait le tour avec moi du plan d'alimentation du RDC dans la partie maison.

 

 

 

Nous choisissons avec le chauffagiste et M. Espinasse, l'emplacement de l'échangeur du système de chauffage air-eau qui va être installé. Après des hésitations, et pour ne pas causer de nuisance à mon voisin côté Nord, nous décidons de le placer dans l'angle entre la terrasse Est et l'annexe.

 

 

Nous décidons avec le plaquiste qu'on peut commencer le cloisonnement de la partie maison, au rez de chaussée.

Prochaine visite informelle, la semaine prochaine. Et prochaine réunion de chantier en novembre. Vivement !

La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre
La visite de chantier octobre

Voir les commentaires

Repost0